N'HESITEZ PAS A NOUS ENVOYER VOS PHOTOS DU CAMP POUR QUE NOUIS PUISSIONS LES METTRE A DISPOSITION DE TOUS !

Bienvenue !

Bienvenue !

LE MOT DU CHEF

mardi 1 avril 2014

Compte Rendu WE de HP du 22-23 Mars 2014



Samedi 23 Mars, après un déjeuner concocté par ma gentille maman, je serre ma bague de foulard, mon sac à dos sur les épaules, le cœur léger et plein d’entrain je prends la direction du weekend de haute-patrouille, réunissant les chefs, les seconds et CPs.



Le beau temps est au rendez-vous. Sous la direction de Pierre, nous nous mettons en marche, direction la première activité surprise : un Paintball…A la lecture de ce mot, certains tressaillent et ressentent encore les douleurs et les doux picotements procurés par les éclats de ces petites billes de couleur explosant sur votre corps…

Remontés à bloc par cette activité extra ordinaire, nous enfilons nos combinaisons, écoutons les consignes de sécurité et c'est parti ! 
Faute de munitions, la trêve est signée sur l’ile de la loge à Port Marly, après plus de deux heures de jeu dans la bonne humeur et la plus franche camaraderie.

Après un petit topo du chanoine Denis, nous partons en voiture direction Verrières le Buisson: Nous avons rendez-vous avec l’histoire de France et l’histoire de la Troupe 1ère Port-Marly : nous allons nous recueillir sur la tombe d’Honoré d’Estienne d’Orves, notre saint patron. Quelques mots sur son dévouement héroïque lors de la seconde guerre mondiale, ses actes de résistances pour nous rappeler notre devoir de ne rien faire à moitié et de garder en esprit cet idéal chrétien qui doit diriger notre vie d’adulte en tant que chef notamment dans nos patrouilles.


En voiture Simone, une vingtaine de minutes plus tard nous arrivons au château de Mauvières où nous plantons notre frêle toile qui nous protégera durant la nuit. La nuit est claire, le feu éclaire notre petit campement, après cette journée bien chargée nous dinons paisiblement.


Que manquait-il à cette belle journée ? Une belle veillée ! 11 jeunes garçons autour d’un feu, coupés quelques heures du monde moderne où tout va trop vite, dans lequel on ne prend pas le temps d’admirer la nature, d’écouter le Bon Dieu. Nous reprenons en chœur les classiques du registre scout autour du feu qui crépite !
Il est 23h15, la fatigue nous envahit, il est temps de terminer la journée dans le calme et sous le regard bienveillant de notre Créateur. Après la lecture de trois méditations écrites par la HP, nous confions notre nuit à la Sainte Vierge.

Il est 7h3O, après une nuit plus ou moins bien réparatrice et agitée, nous nous levons. Le soleil caresse nos visages, la rosée à mouillé la tente et le parc du château. Après un p’tit déjeuner rapide nous profitons du beau temps pour nous promener quelques instants dans les allées du parc, traversé par des bassins et  des petites rivières.



Quelques photos sont prises puis nous endossons nos sacs, direction le château de Dampierre. Là encore nous nous régalons ; la vue est superbe du haut de la colline en face du château.

On ne pouvait pas quitter la vallée de Chevreuse sans aller jeter un coup d’œil au château de Château de Breteuil, le château des contes de Perrault. Malheureusement nous ne pouvons qu’entrer dans le parc pour la photo, le selfie de la HP (que vous pourrez voir dans l'album photo du we),  car l’entrée et la visite sont payantes.


Pas de soucis, les chefs ont plus d’un tour dans leurs poches…direction le château de la Madeleine à Chevreuse : c’est un château en ruines qui domine la vallée de Chevreuse, jolie vue.




C’est l’heure de rentrer pour la messe de 11h45 ! Nous arrivons à l’heure, la messe commence et le weekend se clôture par la Sainte Eucharistie. La prière scoute résonne dans l’église, nous nous séparons tous, notre weekend de HP se termine.

Nous rentrons chez nous, soudés, heureux, des souvenirs pleins la tête : le paintball, les châteaux, la belle veillée de chants et méditations… mais aussi encore plus convaincus que notre tâche de chefs est importante car nous avons charge d’âmes.

« Le scout met son honneur à mériter confiance », voilà la phrase que je garderai en tête et que nous tous, nous nous efforcerons de mettre en pratique dans nos patrouilles mais aussi à la maison dans les prochaines semaines.

Aucun commentaire: